Cultivé depuis 2 500 ans par les Polynésiens, le noni est le fruit d’un arbre tropical qui pousse principalement dans les îles du Pacifique Sud. Les Polynésiens puisent leur équilibre de vie dans les qualités curatives du noni. Qu’il soit mangé cru ou cuit, le noni est largement apprécié, entre autres, pour renforcer les défenses naturelles du corps…

Le noni, allié naturel du corps

Utilisé depuis des milliers d’années pour soigner tout type d’affections, le noni est principalement consommé sous forme de jus. Le noni apprécie les sols vierges de tout engrais chimique et profiter pleinement d’une terre riche en oligo-éléments.

Véritable cocktail multivitaminé, le noni peut aussi se consommer sous forme de gélules, d’infusions ou d’huile. Pour profiter de ses propriétés antioxydantes et antibactériennes, l’idéal est de se procurer du jus de noni 100% naturel et d’en consommer avant le petit déjeuner ou juste avant le repas du soir.

Stimulant immunitaire, ce fruit renferme des substances capables de protéger l’organisme contre les maladies dégénératives et retarder le vieillissement de la peau. Par ailleurs, le noni ne présente aucune contre-indication même pour les femmes enceintes et allaitantes (formellement démontré).

Certes, le noni ne possède pas d’agrément pharmaceutique officiel, mais de nombreux témoignages d’utilisateurs recueillis par un médecin du Ministère de la Santé du Maryland confirment bien que 78% des consommateurs de noni, victimes de certains cancers, de maladies cardio-vasculaires ou encore de problèmes dermatologiques, ont vu leur santé s’améliorer (le noni ne dispense pas du suivi d’un traitement médical).

Des études in vitro et sur les animaux ont confirmé que des extraits de fruit et de racine pouvaient stimuler le système immunitaire. Les extraits de fruit auraient, en outre, des propriétés antibactériennesantivirales et antifongiques.

Par ailleurs, des extraits de racine, de feuilles et de fruit testés sur des animaux, ont accéléré la cicatrisation des plaies. Ils ont aussi été capables d’atténuer la sensation de douleur (effet analgésique)et de réduire des oedèmes (effet anti-inflammatoire); ce qui tend à valider certains usages traditionnels de la plante.

Les chercheurs ont également relevé dans le noni des substances antioxydantes, qui pourraient protéger l’organisme contre les dommages du stress oxydatif, en particulier contre la dyslipidémie, et le cancer.

Noni, fruit exigeant

Le noni pousse à l’état sauvage tout au long de l’année, ce qui impose une récolte permanente mais pas n’importe quand ! Pour que le noni donne un jus de meilleure qualité, il est indispensable de le cueillir à maturité.

Les arbres les plus généreux peuvent fournir jusqu’à deux tonnes de fruits par mois. Si le noni apporte un certain bien-être, son goût peut parfois déranger. Si son jus ne se consomme pas par simple plaisir ou pour désaltérer, vous pouvez tout à fait profiter de ses effets bénéfiques en le mélangeant à un jus de fruit naturel, à raison de 30ml par jour.

Actuellement, les vertus de plus en plus reconnues du noni captivent les chercheurs et scientifiques du monde entier…Le noni, remède naturel miracle ? A vous de tester !

Noni-Le saviez-vous ?

  • En Malaisie, le noni est utilisé pour soigner les problèmes urinaires, le diabète, la grippe, les menstruations difficiles et les hémorragies.
  • Dans les Caraïbes, le noni est considéré comme « l’arbre anti-douleur » et est utilisé pour les foulures, les os brisés et les fièvres.
  • Dans le sud-est asiatique, le noni soigne les problèmes de gorge, de bouche, de gencives.
  • Aux Philippines, le noni est reconnu comme un purificateur intestinal.

SOURCE: http://www.consoglobe.com/noni-stimulant-immunitaire-naturel-3710-cg

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *